Et je le trouverai, car mon honneur est presque aussi intéressé que le vôtre à ce que nous le retrouvions. Eh bien, alors, Beauchamp, vous comprenez, à l'instant même, sans retard, commençons nos investigations. Chaque minute de retard est une éternité pour moi ; le dénonciateur n'est pas encore puni, il peut donc espérer qu'il ne le sera pas ; et, sur mon honneur, s'il l'espère, il se trompe ! Eh bien, écoutez-moi, Morcerf. Ah ! Beauchamp, je vois que vous savez quelque chose ; tenez, vous me rendez la vie ! Je ne dis pas que ce soit réalité, Albert, mais c'est au moins une lumière dans la nuit : en suivant cette lumière, peut-être nous conduira-t-elle au but. Dites ! vous voyez bien que je bous d'impatience. Eh bien, je vais vous raconter ce que je n'ai pas voulu vous dire en revenant de Janina. Parlez. cabas longchamp pas cher, Voilà ce qui s'est passé, Albert ; j'ai été tout naturellement chez le premier banquier de la ville pour prendre des informations ; au premier mot que j'ai dit de l'affaire, avant même que le nom de votre père eût été prononcé : «Ah ! dit-il, très bien, je devine ce qui vous amène. «Comment cela, et pourquoi, «Parce qu'il y a quinze jours à peine j'ai été interrogé sur le même sujet. «Par qui, LXXXVII. La provocation. 31, Page 36, Le Comte de Monte-Cristo, Tome IV «Par un banquier de Paris, mon correspondant. «Que vous nommez, «M. Danglars. sacs longchamps pas cher » Lui ! s'écria Albert ; en effet, c'est bien lui qui depuis si longtemps poursuit mon pauvre père de sa haine jalouse ; lui, l'homme prétendu populaire, qui ne peut pardonner au comte de Morcerf d'être pair de France. Et, tenez, cette rupture de mariage sans raison donnée ; oui, c'est bien cela. Informez-vous, Albert (mais ne vous emportez pas d'avance), informez-vous, vous dis-je, et si la chose est vraie... Oh ! oui, si la chose est vraie ! s'écria le jeune homme, il me paiera tout ce que j'ai souffert. Prenez garde, Morcerf, c'est un homme déjà vieux.